Sauvegarder son entreprise c'est possible

Guide 'Sauvegarder son entreprise c'est possible'

Guide 'Sauvegarder son entreprise c'est possible'

Difficulté à régler les fournisseurs ? Diminution du carnet de commandes ? Tension sur les marges ? Départ de personnes clés ? Décalage des investissements ? ... Les premiers signes sonnent l'alerte.

Ce guide développe les 5 axes à connaitre par tout dirigeant souhaitant opérer un retournement : préserver sa santé physique et psychique, diagnostiquer rapidement, prévenir les difficultés de manière confidentielle, se protéger avec les procédures collectives et assurer la pérennité de l’entreprise.

On découvre ainsi que la mise en œuvre des outils disponibles par des professionnels rompus à ce type de situation permet de relancer l'activité et sauvegarder l’entreprise.

Préserver sa santé physique et psychique

Préserver sa santé physique et psychique

Préserver sa santé physique et psychique

Prendre en considération la fatigue accumulée.

S'entourer pour retrouver confiance et réunir des compétences complémentaires pour pérenniser l’entreprise.

  • Ne pas rester isolé ; s'entourer.

  • Resserrer les liens avec ses collaborateurs clés : DAF, DRH, directeur commercial, directeur de production, ...

  • Contacter ses interlocuteurs habituels : experts-comptables, avocats, commissaires aux comptes.

  • Selon la situation, impliquer son CSE.

  • Se faire accompagner par un manager de transition.

diagnostiquer rapidement

diagnostiquer rapidement

Diagnostiquer rapidement

Après constat des premières alertes, le dirigeant doit immédiatement acquérir le réflexe du diagnostic de son entreprise pour prendre ensuite les mesures adaptées à la sortie de crise.

En savoir plus sur l'importance du diagnostic

  • Procéder rapidement au diagnostic de l’entreprise afin d’avoir une image globale et objective de la situation permettant d’identifier les mesures d’urgence à mettre en place.

  • Lancer ensuite les premières mesures focalisées sur le renforcement de la trésorerie, sur l’amélioration du point mort et la sécurisation du chiffre d’affaires.

  • Elaborer un plan de redressement à court-moyen terme en ouvrant le champ des possibles et en gérant étroitement la communication avec toutes les parties prenantes.

En savoir plus sur le déroulement du diagnostic

prévenir les difficultés de manière confidentielle

prévenir les difficultés de manière confidentielle

Prévenir les difficultés de manière confidentielle.

Les dispositifs de soutien mis à disposition des entreprises qui connaissent des difficultés par le gouvernement sont nombreux.

Deux procédures sont préventives et confidentielles : le mandat adhoc et la conciliation.

  • Le mandat ad hoc et la procédure de conciliation poursuivent le même objectif : permettre une négociation confidentielle et à l’amiable des dettes.

  • Ces procédures ne sont pas applicables si l’entreprise est en cessation de paiements (une entreprise en état de cessation de paiements depuis moins de 45 jours peut néanmoins bénéficier d'une procédure de conciliation).

  • À l’initiative du dirigeant de l’entreprise, elles le maintiennent dans son pouvoir de direction et minimisent sa responsabilité pénale le cas échéant.

  • Elles présentent une réelle chance de succès (sauvetage de l’entreprise dans plus de 60% des cas*) mais suppose un certain niveau d’anticipation et de compréhension des difficultés de l’entreprise. *Source Tribunal de Commerce de Paris

En savoir plus sur le plan d'action

se protéger avec les procédures collectives

se protéger avec les procédures collectives

Se protéger avec les procédures collectives

Les procédures collectives sont des mesures judiciaires qui ont pour but de garantir la poursuite de l’activité d’une entreprise et de maintenir l’emploi, tout en respectant les droits des créanciers.

  • Selon le degré de gravité de la situation de l’entreprise, il convient de distinguer 3 types de procédures collectives : la sauvegarde, le redressement judiciaire, la liquidation judiciaire.

  • La protection du garant doit être effective.

  • Des décisions lourdes sont à envisager comme l'ajustement des effectifs ou la restructuration de la dette.

  • La communication est essentielle pour rassurer

  • La procédure de traitement de sortie de crise est destinée à traiter les difficultés des petites entreprises par un passage éclair sous procédure collective en restructurant par un plan les dettes de la société.

assurer la pérennité de l'entreprise

assurer la pérennité de l'entreprise

Assurer la pérennité de l'entreprise

Anticiper et préparer la sortie de crise en parallèle des actions de court terme menées pour sauver l'entreprise.

Savoir s'entourer d'experts pour conserver une vision à 360° de l'activité.

  • Mener une réflexion approfondie sur le modèle économique, la continuité de l'entreprise, sa résilience et le rôle du chef.

  • Renouveler la confiance et fédérer les équipes autour d'un projet.

  • Travailler en priorité la rentabilité des activités.

  • Engager un plan de continuation donne du temps au dirigeant pour se retourner.

  • Agir pour ne pas subir.

En savoir plus sur la résilience organisationnelle

Recevoir le Guide 'Sauvegarder son entreprise c'est possible'

ou l'acheter sur Amazon


Il fait partie de la collection 'Guide 400 c'est possible', œuvre collective de managers de transition créée sur l'initiative et sous la direction de 400 Partners.

Faciles à lire, ces guides illustrés sont destinés aux managers et dirigeants d'entreprise souhaitant mieux appréhender les enjeux opérationnels en dehors de leur propre champ d'expertise.

Chat icone