Christine Cattelin chez KleeGroup

Christine Cattelin, DSI et Directrice des Opérations de transition, Membre 400

"Mes fonctions de DSI au sein de grandes entreprises m’ont amenées à comprendre que la durée de vie d’un poste était souvent égale à celle du Directeur Général. J’ai eu envie de travailler en mode mission. Il faut s’immerger rapidement dans un contexte. Cette dimension humaine et stratégique est passionnante. Je suis à l’aise dans les situations de crise."

Christine, quels étaient les enjeux de votre mission ?

"D'abord, manager les équipes de la Direction des Opérations et terminer deux projets atypiques. Ensuite, organiser et sécuriser la vie courante et les projets d'intégration des solutions commerciales, afin de libérer de la bande passante pour travailler sur la stratégie produits et la stratégie clients.
Mes expériences de DSI rassurent les clients : je sais ce qu'est une exploitation informatique et je sais diriger un portefeuille de projets. En interne, je suis le point d'appui du DG pour mettre en place le Codir et amorcer une réflexion stratégique."

"Suite au départ de notre directrice des opérations, nous avions besoin de trouver rapidement quelqu’un de disponible, et si possible très expérimenté, afin de conduire un plan de transformation", illustre Samir Khanfir. Ce dirigeant de KleeGroup, une société d’édition de logiciels, a donc fait appel au réseau 400 Partners pour trouver la perle rare… en deux semaines ! De quoi convaincre Samir Khanfir "d’ajouter le management de transition à la panoplie des ressources RH de l’entreprise".

Christine, que vous a apporté 400 dans votre mission ?

"C'est 400 qui a trouvé cette mission. Un comité de pilotage a permis au bout d'un mois de vérifier que le client, moi-même et donc 400, étions bien alignés sur les objectifs de la mission. Ce suivi mensuel est réalisé avec 400 et transmis au client. J'ai pu contribuer à faire émerger un autre besoin chez le client, qui a été pourvu. J'ai fait appel au réseau pour un support sur des volets juridiques.

Le réseau est un point d'ancrage : être visible du marché, participer/animer des ateliers, échanger des expériences, rester en lien. L’union fait la force."

Lire l'interview 'Le nouveau succès du management de transition' dans Challenges.

Chat icone